• Les Entretiens de Belley - Le retour

    Ça y est, nous voilà revenus !



    Notre escapade dans l'Ain fut vraiment un moment très intense.
    Cette expérience restera à coup sûr inoubliable pour nous
    et j'espère aussi pour les gens de là-bas
    qui nous ont accueilli avec chaleur et enthousiasme.

    * * *

    Laissez-moi vous raconter ça :

    Imaginez un voyage en train sans problème,
    un accueil sympathique et un bon repas dès le premier soir...
    Ce fut pour nous l'occasion de découvrir quelques délicieux vins du Bugey
    et bien sûr de discuter avec les gens de l'organisation,
    c'est-à-dire essentiellement des élus et des bénévoles de la ville de Belley.

    Lorsque nous leur avons signifié notre détermination
    à ne pas aller nous coucher sans avoir visité quelques bonnes adresses non-officielles,
    certains d'entr'eux se sont dit que peut-être, il serait intéressant de nous suivre,
    dès fois qu'on se décide à sortir nos binious ...

    Quel risque ils ont pris !
    Nous avons en effet trouvé un estaminet super sympa - le Bar des Aigles -
    dans lequel nos instruments étaient les bienvenus,
    et là ...
    Aïe, l'embuscade !

    Le patron ne voulait absolument pas
    nous laisser repartir avant avoir goûté et abusé de certaines de ses spécialités !
    Le combat fut rude, mais nous tînmes bon et sortîmes finalement très tard,
    la tête haute et les jambes flasques, en rigolant comme des brutes !

    * * *

    ... Et il a fallu se lever le matin ...

    C'est donc de bonne humeur mais avec des kangourous dans la tête
    que nous avons dû commencer à sonner vers 10 h 30,
    pour un marathon de plus de 12 heures,
    devant le chapiteau du Morbihan et à travers tous les stands de la manifestation.

    Un petit "pouêt-pouêt" par-ci,
    un petit "pouêt-pouêt" par là,
    entrecoupés quelques dégustations de produits du terroir,
    poursuivis par un pervers sadique qui n'arrêtait pas de nous courir après
    avec des bouteilles de vin du Bugey, toujours différentes !

    Vraiment aucune pitié pour des vieux gladiateurs rescapés d'un combat nocturne !

    * * *

    Mais quel succès !
    En fait, nous n'avons pas arrêté de rencontrer des bretons expatriés
    ravis de pouvoir entendre la musique chère à leur cœur,
    et des bugistes heureux de découvrir cette culture très exotique à leurs yeux.

    C'est vraiment un plaisir de faire plaisir !

    Mais le succès ne s'est pas cantonné qu'à ça :
    les exposants ont quasiment vendu toute leur marchandise
    et le repas du soir a attiré près de 1500 convives,
    dans une ambiance fraternelle où chacun pouvait à son gré discuter avec tout le monde.
    C'est assurément un excellent moyen de faire des rencontres,
    jeu auquel nous nous sommes prêtés avec plaisir.

    * * *

    Et comme les gens de Belley a un sens aigû de l'accueil,
    nous avons même trouvé à notre retour à l'hôtel
    des cadeaux à notre intention !

    C'est sûr; cette expérience restera inoubliable.

    * * *

    Il nous reste donc à remercier chaleureusement les élus et les bénévoles de la ville de Belley,
    le CDT du Morbihan pour nous avoir confié cette mission de représentation,
    le patron du Bar des Aigle, que je vous invite à découvrir,

    et aussi :

    - le barman du wagon-bar du TGV
    qui nous a permis de faire un petit concert pendant le voyage
    - les clients du Bar des Aigles
    - les riverains de la Grande Rue qui nous entendu rire en pleine nuit
    - les exposants qui ont supporté stoïquement le biniou toute la journée
    - le groupe local de musique celtique avec qui nous avons fait un bœuf
    - et bien sûr, Miss andouille de Guémené
    qui nous a supporté durant tout le voyage,
    et qui ma foi, tient rudement bien la marée !


    * * *

    Maintenant, nous allons prendre le temps de nous retaper un peu,
    et je vous donne rendez-vous à St Barthélémy pour la traditionnelle session au Sterenn Roz
    dimanche 28 octobre !






    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :